Accueil |

Réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail (RTT) est une politique mise en place par Martine Aubry, sous le gouvernement de Lionel Jospin, visant à  réduire la durée hebdomadaire de travail afin de créer des emplois et de relancer l'économie en France.

Cette politique a tout d'abord donné lieu à  une Loi d'orientation et d'incitation relative à  la réduction du temps de travail (Loi n°98-461 du 13 juin 1998) ayant pour but de préparer le terrain et informer le patronat, puis à  une Loi relative à  la réduction négociée du temps de travail (Loi n°2000-37 du 19 janvier 2000) pour fixer les règles d'application du passage aux 35 heures.

Le projet était de réduire la durée hebdomadaire du travail de 39 heures à  35 heures. Concrètement, le salarié continue, la plupart du temps, de travailler 39 heures, mais les heures supplémentaires qu'il effectue (4 heures par semaine) sont cumulées pour être utilisées sous forme de demi-journées ou de journées complètes de repos compensatoires (RC). En fait, l'aménagement des 35 heures s'est fait au cas par cas, et a donné lieu à  des discussions (parfois tendues) entre le patronat et les employés.

Quelques formules des 35 heures :

Le mot RTT est entré dans le vocabulaire courant pour désigner, par erreur, les journées de repos compensatoires (RC) gagnées grà¢ce à  la réduction du temps de travail.

D'après l'opposition de l'époque, au contraire, la réduction aurait dà» créer du chà´mage.