Accueil |

Réseau express régional

 

RER est l'abréviation de Réseau express régional.

Un RER est un système de transport en commun urbain. Il se compose de lignes de chemin de fer de banlieue reliées entre elles par des tunnels passant par le centre-ville. Le gabarit des lignes de RER est généralement compatible avec celui des grandes lignes de chemin de fer, mais il est supérieur à  celui des lignes de métro.

Le concept allemand de est très proche de celui du RER.

Sommaire
1 Le RER parisien
2 Voir aussi
3 Bibliographie

Le RER parisien

Le seul RER actuellement en service en France est celui de Paris. Il se compose de lignes datant du XIXe siècle, comme la ligne de Sceaux et le chemin de fer de la Bastille, d'une ligne datant des années 1960 (ligne de la Défense) et de tunnels passant sous Paris, mis en service à  partir de 1977. Le RER parisien présente la particularité d'avoir des tronçons exploités par la RATP et d'autres par la SNCF. La circulation de trains directs passant d'un exploitant à  l'autre est appelée interconnexion.

Le RER parisien est composé (en 2003) de cinq lignes : A, B, C, D et E. Toujours en 2003, des gares SNCF parisiennes, seule la Gare Montparnasse n'est pas directement reliée au RER. Les lignes de TGV y arrivant sont interconnectées en amont au nÅ“ud de Massy-Palaiseau (voir Ligne de Sceaux).

Sur ce réseau, les trains circulent à  gauche, comme sur le réseau SNCF, et contrairement au métro parisien o๠les trains roulent à  droite.

Ligne A

Après plusieurs années d'études, la construction commence le 6 juillet 1961 avec la ligne A. Les premiers segments réutilisent l'ancienne voie à  destination de Saint-Germain-en-Laye réélectrifiée par voie aérienne (l'alimentation se faisait par un troisième rail). La ligne passe par Nanterre puis à  travers La Défense, la nouvelle station Auber (qui était au momment de sa construction le plus grand complexe souterrain au monde) et enfin Chà¢telet - Les Halles au cÅ“ur de la ville de Paris. à€ l'est, le réseau se poursuit en passant par la Gare de Lyon et Nation puis rejoint la ligne de Vincennes (vers Boissy-Saint-Léger) complétant le tracé de la ligne A. Deux antennes lui ont été greffées par la suite, vers l'est pour desservir Marne-la-Vallée et le parc de loisirs Disneyland Paris, vers l'ouest, pour desservir la ville nouvelle de Cergy-Pontoise à  partir d'Achères.

La ligne A est la ligne de transport urbain qui connaît le plus fort trafic au monde (en nombre moyen de passagers par jour).

Ligne B

La ligne B est constituée au Sud de la Ligne de Sceaux qui se terminait à  la station Luxembourg. Les travaux réalisés ont permis de relier le terminus aux voies de la Gare du Nord via Chà¢telet - Les Halles. Cette ligne permet d'accéder aux deux stations de l'aéroport Roissy - Charles de Gaulle dans de bonnes conditions (minimum de trains garanti).

Ligne C

La ligne C a été créée afin de connecter l'ancienne Gare d'Orsay (de nos jours station Musée d'Orsay) avec le terminus Invalides de la ligne Rive Gauche de Versailles. Elle longe les rives de la Seine. Une antenne nord traverse la Seine et rejoint la petite ceinture Nord-Ouest pour desservir la banlieue Nord-Ouest en direction de Pontoise (Val d'Oise).

Ligne D

La ligne D interconnecte le réseau de la Gare du Nord avec la Gare de Lyon via Chà¢telet - Les Halles.

Ligne E

Enfin, l'ouverture de la ligne E en 1999, entre le terminus (station Haussmann Saint-Lazare) et la Gare du Nord (station Magenta) parachève le réseau. En banlieue, elle dessert la Seine-Saint-Denis et la Seine-et-Marne avec les terminus de Tournan et de Chelles-Gournay.

Voir aussi

Bibliographie