Accueil |

Raymond Queneau

  


Cet article fait partie de
la série Littérature'''
Littérature francophone
Écrivains-Livres
Histoire littéraire
Antiquité - Moyen à‚ge
XVIe siècle - XVIIe siècle
XVIIIe siècle - XIXe siècle
XXe siècle - XXIe siècle
Formes littéraires
BD - Conte - Jeunesse
Nouvelle - Théà¢tre
Poésie - Roman
Genres littéraires
Biographie - Fantastique
Roman noir
Roman policier
Science-fiction
Voir aussi
Courants littéraires
Prix littéraires
Littérature non francophone
américaine - anglaise
arabe - en espéranto
espagnole - finlandaise
germanique - grecque
hongroise - indienne
irlandaise - italienne
japonaise - latine
russe - suédoise
Méta

Portail Littérature
Raymond Queneau (Le Havre, 21 février 1903 - † 25 octobre 1976) est un écrivain français amoureux de sciences, membre de la Société Mathématique de France, de l'Académie Goncourt, membre du comité de lecture des éditions Gallimard et directeur de l'Encyclopédie de la Pléiade, fondateur de l'Oulipo et Satrape du Collège de Pataphysique.

Proche du groupe surréaliste d'André Breton à  ses débuts (1924 à  1929), il publie son premier roman Le Chiendent en 1933 (Prix des Deux-Magots), puis mène de front ses recherches scientifiques et sa carrière de romancier et de journaliste.

Il traduit aussi plusieurs ouvrages de l'anglais, s'intéresse particulièrement aux sciences inexactes et aux fous littéraires (Les enfants du Limon en 1938) et commence à  fréquenter les éditions Gallimard.

En 1947 sont publiés ses fameux Exercices de Style. C'est également le début des premières publications sous le pseudonyme de Sally Mara (On est toujours trop bon avec les femmes) qui lui vaut des démêlés avec la censure. Il entre en 1948 à  la Société Mathématique de France. Certains de ses poèmes sont chantés par de Juliette Gréco et par les Frères Jacques en 1949. Il entre au Collège de 'Pataphysique en 1950, et à  l'Académie Goncourt en 1951.

Il écrit des paroles pour des comédies musicales, les dialogues de quelques films (dont Monsieur Ripois réalisé par René Clément avec Gérard Philipe) et, en 1959 publie Zazie dans le Métro, dont Louis Malle tirera un film un an plus tard.

à€ l'occasion d'un colloque (Décade de Cerisy) il fonde en 1960, avec François Le Lionnais, un groupe de recherche littéraire et scientifique qui deviendra l'Oulipo (Ouvroir de Littérature Potentielle) et donnera naissance à  de nombreux autres Ou-X-Po (Oupeinpo, Outrapo, Oubapo, etc.).

Après avoir encore publié de nombreux romans atypiques et novateurs, il meurt le 25 octobre 1976.

Parmi ses écrits les plus importants on compte Le Chiendent, Les Enfants du Limon, Un Rude Hiver, Pierrot mon ami, Loin de Rueil, Exercices de style, le recueil Si tu t'imagines, Le Dimanche de la vie, Zazie dans le Métro, Cent mille milliards de Poèmes, Les Fleurs Bleues.

Et sous le nom de Sally Mara: On est toujours trop bon avec les femmes et Journal intime.

Liens externes