Accueil |

Rumba

La Rumba nait à  La Havane et Matanzas au mileu des années 1800. Le mot (dérivé de l'espagnol rumbo, en route...) désigne les fêtes nocturnes o๠on se rassemble (souvent dans les cours d'immeubles, les "solares") pour chanter et danser.
C'est une musique faite de chants et de percussions, o๠le rythme qui démarre doucement va en s'accelerant.
Au tout début, on utilisait les tiroirs des armoires (cajones) ou des cajots de morue, puis des congas .

Il en existe trois formes :

C'est essentiellement une danse d'hommes au rythme rapide, chacun son tour montre son habileté aussità´t suivi par un autre qui essaiera de le surpasser.

Les textes narratifs traitent de la vie quotidienne : politique, amour... La danse s'articule autour du "vacunao" à  signification érotique, symbolisé par un geste du danseur ou par un foulard qui va attraper la danseuse, et que celle ci cherche à  éviter tout le long de la danse. Dans le guaguancà³, le rythme prend la forme 6/8 ou 4/4. C'est la forme inversée du rythme de la clave (2-3) qui est utilisée.

Au cours du 18è siècle, la guaracha cubaine va être adoptée par les gitans de Séville en Espagne, et prendre le nom de rumba flamenca (c'est une des branches du flamenco, mais il n'est pas que ça !!!!).

Dans les années 1920 va naître la rumba zaà¯roise.

Vers 1930, le son cubain est renommé rhumba aux États-Unis, et la rumba devient une danse de salon, qui fera partie des danses latines en danse sportive.
Dans sa forme actuelle, les figures de base gardent les vieilles images des intentions féminines de dominer les hommes par leurs charmes.
Durant une bonne chorégraphie de Rumba, on devrait toujours voir les éléments d'attraction et de rejet entre l'Homme et la Femme.
Les mouvements érotiques et sensuels de la Femme obtiendront une réponse de désir et de domination masculine ; c'est l'Homme qui gagne toujours à  la fin.

Vers 1940, à  Barcelone en Espagne, va naître la rumba catalane, dérivée de la rumba flamenca et incluant la technique appelée "el ventilador", qui consiste à  utiliser la guitare comme percussion.