Accueil |

Rwanda

            

          

Le Ruanda ou Rwanda, pays aux mille collines, est un pays d'Afrique centrale, à  l'est de République démocratique du Congo. La population se compose de trois groupes ethniques. Selon l'histoire enseignée lors de la colonisation, aujourd'hui largement remise en cause, les Hutus majoritaires, seraient des fermiers d'origine Bantou. Les Tutsis seraient un peuple pastoral qui serait arrivé dans la région au XVe siècle. Jusqu'en 1959, ils ont formé la caste dominante dans un système féodal basé sur la possession de troupeaux. Les Twa auraient été les représentants des premiers colons de la région.
Republika y'u Rwanda
Devise nationale: Liberté, Coopération, Progrès
Langue officielle français, kinyarwanda, anglais
Capitale Kigali
Président Paul Kagame
Superficie
 - Totale
 - % eau
Classé 144e
26 338 km²
5,3%
Population
 - Totale (Année)
 - Densité
Classé 91e
7 312 756 habitants
281 hab/km²
Indépendance
 - Déclarée
de la Belgique
1er juillet 1962
Monnaie Franc Rwandais
Fuseau horaire UTC +2
Hymne national Rwanda rwacu
Domaine Internet .RW
Indicatif téléphonique 250

Sommaire
1 Histoire
2 Géographie
3 Voir aussi

Histoire

Époque précoloniale

Lors de la colonisation, les ethnologues européens et pères blancs de l'Église catholique vont contribuer à  diffuser une histoire, aujourd'hui largement remise en cause. Les premiers habitants seraient des Pygmés, certainement des ancêtres des Twa actuels.

Les premiers signes de présences humaines au Rwanda date de 1000 ans av. J.-C.. Des archéologues ont découvert les traces d'une civilisation maîtrisant le fer et la poterie. Les ethnologues et pères blancs affirment que cette population viendrait de l'actuelle République démocratique du Congo. C'est à  cette époque là  qu'ils considèrent que les tous premiers Hutus (originaires de l'Ouest) et Tutsis (originaires du Nord) sont arrivés dans l'actuel Rwanda.

C'est vers le Xe siècles que le Rwanda commence à  se transformer en une véritables nation. Pour les pères blancs le Rwanda était divisé, jusqu'à  l'arrivé des premiers colons, en trois groupes :

Cette catégorisation est aujourd'hui remise en cause. La réalité est bien plus complexe, la catégories hutu tutsi twa étant variables, non figées (on pouvait plus ou moins passer d'un groupe à  l'autre selon les mariages et les biens que l'on avait) et n'étant qu'un critère parmi d'autre. Rappelons qu'il n'y a pas de différences « ethnique » puisque l'ensemble de la population avait la même langue, même religion et même culture.

Epoque coloniale

Le premier européen arrivé au Rwanda fut John Hanning Speke, en 1858.

Vers 1880, des explorateurs allemands et des missions catholiques s'y établissent. C'est en 1890 que les allemands colonisent officiellement le Rwanda.

En 1916, en pleine Première Guerre mondiale, les Belges et les Anglais chassent les Allemands et occupent à  leur tour le pays. Quelques temps après, la Société des Nations confie l'administration du Rwanda à  la Belgique. Le gouvernement colonial se base sur les autorités locales en place, Mwami Yuhi Musinga et l'aristocratie tutsi.

En 1931, Mwami Yuhi Musinga est obligé de partir en exil dans l'actuelle République démocratique du Congo. La Belgique confit le pouvoir à  son fils Mwami Mutara Rudahigwa.

Les missions catholiques prennent de plus en plus d'importance dans le pays. Elles se chargent de l'éducation sur tout le territoire.

En 1956, Mwami Mutara Rudahigwa commence à  demander l'indépendance du pays auprès de l'ONU.

C'est également dans les années cinquante que la question de "l'ethnie", concept inventé par les ethnologues européens, et la question dite "ethnique" est devenu "raciale" (pour la genèse de cette idéologie voir Gobineau, Vacher de Lapouge) avec l'idéologie et la propagande politique diffusée par l'Église et les hommes politiques.

Le 25 juillet 1959, Mwami Mutara Rudahigwa meurt dans des conditions mystérieuses. Kigeli V Ndahindurwa est alors placé au pouvoir par les conseillers de Mwami Mutara Rudahigwa. Ayant l'aide de l'Église, les hutus refusent cette prise de pouvoir et veulent être intégrés au nouveau gouvernement. Des manifestations dégénèrent en révoltes après l'assassinat d'un homme politique hutu. Les tutsis étant en minorité, ils sont pourchassés et massacrés, le pays plonge alors en pleine guerre civile.

En 1960, l'ancien gouvernement de Mwami Kigeli Ndahindurwa quitte le pays vers l'Ouganda, ainsi que plus de 200 000 tutsis.

En janvier 1961, un référendum est organisé, 80% des votants veulent la mise en place d'une république.

En septembre 1961, le parti politique hutu, Parmehutu, obtient 78% des sièges de l'Assemblée nationale du Rwanda. Le 26 octobre 1961, Grégoire Kayibanda devient le premier président de la République du Rwanda.

Depuis l'indépendance

Le Conseil de tutelle de l'ONU, insiste pour que la Belgique proclame l'indépendance du Rwanda. C'est chose faîte le 1er juillet 1962.

Les tutsis exilés organisent un coup d'Etat en 1963, il échoue. De nouveaux massacres sont commis contre les tutsis.

En juillet 1973, Grégoire Kayibanda est destitué par son ministre de la défense, le général Juvénal Habyarimana. Ce dernier désire ne pas pratiquer la politique discriminatoire ethnique de Grégoire Kayibanda, empêchant les tutsis d'accéder à  des postes de responsabilité politique. Pourtant, il applique un système de quotas dans les écoles et l'administration et aucun tutsi n'accède à  un poste de maire ou de préfet.

En 1975, Juvénal Habyarimana fonde son parti, le Mouvement révolutionnaire national pour le développement (MRND). En 1978, il change la Constitution et fait adopter un régime à  parti unique.

Les exilés tutsis s'organisent et créent le Front patriotique rwandais (FPR). Des troupes belges, françaises et de plusieurs pays d'Afrique centrale sont envoyées, en 1990, pour contrer un coup d'Etat du FPR.

Sous la pression, Juvénal Habyarimana fait changer, en 1991, la Constitution pour donner naissance à  une démocratie pluri-partis.

Le génocide

Article détaillé : Le génocide rwandais

En 1994, plusieurs centaines milliers de personnes, en majorité des Tutsi.

Géographie

Préfectures

Le Rwanda est divisé en 12 préfectures :

Voir aussi