Accueil |

Salsa

 

La salsa désigne à  la fois une danse et un genre musical (musique latino-américaine). Elle est née à  New York dans le quartier (el 'Barrio' en espagnol) du Spanish Harlem, créée par les immigrés venant de toute l'Amérique latine : Portoricains rebaptisés nuyoricans), Colombiens, Cubains, Vénézuéliens...
Le mot salsa est un mot espagnol qui signifie une « sauce ».

Sommaire
1 La musique
2 La danse
3 Le mot SALSA
4

La musique

New York a vu défiler plusieurs modes :
Le son cubain (ou rhumba en 1928, le Mambo en 1949, le Cha-cha-cha en 1954, la Pachanga en 1964, et le Boogaloo en 1966, proche du ryhtm'n'blues, destiné à  contrer la musique des Beatles.
Vers 1967, les musiciens vont revenir à  des sources plus latines, le son montuà±o, une nouvelle forme de son cubain inventée par Arsenio Rodriguez en 1940, o๠le tres est remplacé par le piano, et o๠interviennent les congas jouant le rythme du guaganco, une forme de rumba.
Les musiciens new-yorkais vont innover en utilisant également des bongos et en ajoutant un ou plusieurs trombones à  la section cuivres. Citons Lebron Brothers, Richie Ray et Bobbie Cruz, Willie Colon, acommpagné de Celia Cruz, Hector Lavoe puis Ruben Blades. Mais la salsa ne se cantonne pas New York, elle se diffuse partout dans le monde, principalement à  Porto Rico (patrie de la bomba et de la plena : El Gran Combo), la Colombie (patrie de la Cumbia : Fruko, Joe Arroyo, ...). A Cuba, le mot salsa n'est pas utilisé pour parler de musique (il a été adopté pour désigner la danse casino pour les touristes). On continuera à  parler de son; celui ci sera modernisé par le groupe de Juan Formell, Los Van Van et s'appellera d'abord songo, avant de devenir la timba, avec Ng La Banda.

La danse

La salsa est une danse improvisée, en quatre temps, qui se danse en couple.

Bien qu'elle vienne elle aussi de New York, on peut aujourd'hui distinguer plusieurs styles, notamment le style cubain et le style new yorkais (aussi appelé style portoricain).

Le style cubain, vient de la danse casino des années 50, et prend ses racines dans le son cubain : très africain, "dans le sol", les gestes sont économisés (on peut danser dans des endroits bondés), les passes épurées, il n'y a pas de jeux de jambes. Le couple se déplace essentiellement en rond. C'est avant tout une danse de rue, populaire, sociale.

Une particularité de ce style réside dans la "rueda de casino", rondes de couples de danseurs, o๠un meneur annonce les passes à  venir, tous les danseurs les effectuant en même temps. Le but étant de changer de partenaire souvent par le biais de ces figures.

Le style new yorkais peut se caractériser de "plus démonstratif". Il inclut en particulier des jeux de jambes (shines). Il se pratique plus en ligne que le style cubain.

Le mot SALSA

En Janvier 1973, Izzy Sanabria, qui dessinait les pochettes pour la Fania, reprend le "Latin New York (LNY) Magazine".
Il rebaptise Salsa ce qu'on désignait par « Latin Music ».

En aout, le concert des Fania All Stars au Yankee Stadium est filmé et sortira sous le nom « Salsa » en 1976.

Le 17 Novembre 1973 (à  18h30) démarre à  la télévision new-yorkaise le "SALSA TV SHOW " sur le canal 41 (WXTU).
Le DJ Polito Vega anime "100% Salsa" sur la radio WBNX.
Larry Harlow enregistre un album intitulé « Salsa ».

Désormais, cette musique (qui existait depuis quelques années déjà ) porte un nom !

  What is this thing called salsa? (en anglais)