Accueil |

Science politique

          

La science politique est une discipline relativement récente, dont certains datent l'émergence (du moins en ce qui concerne la science politique moderne), au XVIe siècle avec Nicolas Machiavel (séparation de la morale et de la politique). Déjà , dans l'Antiquité, il existe des formes d'organisations politiques, la polis (dont est issu le mot politique, qui signifie cité) dans la démocratie grecque, la Res Publica (chose publique) qui instaure l'égalité de tous quant aux droits politiques dans la Rome antique, à  l'exception des esclaves.

Mais ce n'est véritablement qu'au milieu du XIXe siècle que naissent les sciences politique et sociales, surtout grà¢ce aux changements engendrés par l'ère industrielle et l'industrialisation. Cette industrialisation influe sur les sciences sociales (nouvelles catégories sociales, patronat, travailleurs) et le développement de moyens de communication et de transport. C'est aussi la fin des grandes explorations, on cherche davantage à  comprendre le monde et son fonctionnement. On assiste a l'essor de l'individualisme, et par réaction à  celui-ci, à  la montée des nationalismes. Changement important : la main divine est supplantée par le scientisme; jusque là , les savants devaient connaître toutes les disciplines, mais en raison de la multiplicité des nouvelles disciplines, chaque scientifique peut dorénavant se consacrer à  sa seule discipline.

Il s'opère une scission de l'économie et de la politique. L'État acquiert au fil du temps de nouvelles compétences, d'o๠un développement de l'administration pour le soutenir.

Les sciences sociale et politique cherchent à  connaître le fonctionnement de la société. Elles essayent d'apporter des solutions par la multiplication des études.

le XXe siècle

Pendant que la science politique évolue aux États-Unis, il y a stagnation en Europe durant l'entre-deux guerres, sans doute parce que certains pays passent sous le joug de régimes autoritaires. Le développement aux États-Unis est stimulé par l'absence de contraintes et par la venue d'un certain nombre de scientifiques réfugiés (allemands, anglais, italiens, autrichiens).

Dès 1945, la science politique entre dans une nouvelle phase de son développement, il y a accord sur tout une série d'objets d'étude qui forment le champ de la science politique, il y a une revendication commune de l'expression « Science Politique Â», émergence de vecteurs de distribution des résultats des recherches.

Selon Philippe Braud, la science politique recouvre la théorie politique, la sociologie politique, la science administrative, les relations internationales.

Les rapports de la science politique avec les autres sciences ne sont pas toujours simples, diverses autres disciplines peuvent s'intéresser à  la science politique.