Accueil |

Simple mail transfer protocol

   

Le « Simple Mail Transfer Protocol Â» est un des protocoles utilisés pour transférer du courrier électronique sur des réseaux Internet.

Le SMTP est un protocole assez simple (comme son nom l'indique). On commence par spécifier le ou les destinataires d'un message puis, l'expéditeur du message, puis, en général après avoir vérifié leur existence, le corps du message est transféré. Il est assez facile de tester un serveur SMTP en utilisant telnet sur le port 25.

Le SMTP a commencé à  être largement utilisé au début des années 80. Il était alors un complément à  l'UUCP, celui-ci étant plus adapté pour le transfert d'emails entre des machines dont l'interconnexion est intermittente. Le SMTP, de son cà´té, fonctionne mieux lorsque les machines qui envoient et reçoivent les messages sont interconnectées en permanence.

Le logiciel Sendmail fut l'un des premiers, sinon le premier, MTA (Mail Transfer Agent, agent de transfert de courrier) à  utiliser SMTP. Depuis, la plupart des logiciels de courriel clients peuvent utiliser SMTP pour envoyer les messages. Certains nouveaux serveurs sont apparus, comme Postfix, Qmail de D. J. Bernstein et Exchange de Microsoft (qui accomplit également d'autres fonctions).

Comme le protocole utilisait du texte en ASCII pur, sur 7 bits, il ne fonctionnait pas pour l'envoi de fichiers binaires. Pour pallier ce problème, des standards comme MIME ont été développés pour permettre l'encodage des fichiers au travers de SMTP. Aujourd'hui, la plupart des serveurs SMTP acceptent le MIME sur 8 bits, ce qui permet de transférer des fichiers binaires presque aussi facilement que du texte simple.

SMTP ne permet pas de récupérer à  distance des courriels arrivés dans une boîte aux lettres sur un serveur. Les standards POP et IMAP ont été créés dans ce but.

Une des limitations de SMTP était qu'il n'y avait pas de moyen d'authentifier les transmetteurs. Pour ceci, l'extension SMTP-AUTH a été définie.

RFC en rapport avec SMTP :