Accueil |

Staffeur ornemaniste

Sous le nom de staffeur ornemaniste se cachent en fait plusieurs métiers distincts, mais ayant tous en commun le fait d'employer le plà¢tre et la filasse (liant végétal).

Le plus répandu est celui qui consiste à  créer des objets de décoration d'intérieur ou d'extérieur comme les rosaces, les pilastres, les corniches, ou de simples plaques de plà¢tre armé de filasse, et à  les poser. Il y a donc des ouvriers à  l'atelier et d'autres qui sont spécialisés dans la pose (ce sont rarement les mêmes)..

Le staffeur peut aussi reproduire des objets comme des statues (il y a par exemple un atelier de staffeur au musée du Louvre), réparer des cadres en bois en moulant les parties manquantes et les remplacer par des moulages en plà¢tre.

Technique Pour obtenir une corniche qui puisse être posée, le chemin est long....

Le Staffeur va d'abord découper dans du zinc (1) le profil inverse qu'aura la corniche, il noiera le zinc dans du plà¢tre (2) pour l'empêcher de se déformer. Ensuite, sur une plaque de marbre, il créera un "traîneau" de bois (3-4) qu'il maintiendra à  l'aide de "polochons de plà¢tres et de filasses (5). Une fois le traîneau sec, il versera du plà¢tre devant et le poussera (6), ce qui mettra le plà¢tre en forme. Une fois fini on obtient un moule (7). le moule sec, on l'enduit de "barbotine" pour empêcher le plà¢tre de coller, et l'on le "staff", ce qui signifie que l'on trempe la brosse à  staffer (8) dans le plà¢tre liquide, et d'un geste de la main, on projette le plà¢tre sur le moule; une fois la première couche finie on placera une couche de filasse, et par dessus une autre couche de plà¢tre à  l'aide d'un couteau à  enduire (9) ou d'un riflard (10); les surplus seront retirés. Il ne reste plus qu'a démouler l'épreuve et à  recommencer au n°7.