Accueil |

Suisse

                             


Schweizerische Eidgenossenschaft
Confédération suisse
Confederazione Svizzera
Confederaziun Svizra
(En détail) (Agrandissement)
Devise nationale:
"Un pour tous, tous pour un"
Langues officielles allemand, français, italien, (romanche) cf Divers
Capitale Berne
Président Joseph Deiss
Superficie
 - Totale
 - % eau
Classé 133ème
41 285 km²
3,7 %
Population
 - Total (2001)
 - Densité
Classé 92e
7 261 200
176 habitants/km²
Indépendance
 - Déclarée
 - Reconnue
Alliance éternelle
1er aoà»t 1291
24 octobre 1648
Monnaie Franc suisse
Fuseau horaire UTC +1
Hymne national Cantique suisse
Domaine Internet .CH
Indicatif téléphonique 41

La Suisse est un pays d'Europe.

Sommaire
1 Histoire
2 Politique
3 Cantons
4 Géographie
5 Économie
6 Population
7 Culture
8 Divers

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Suisse

La date de 1291 a été choisie comme date de fondation, elle correspond à  l'alliance de trois cantons : Uri, Schwytz et Unterwald (qui se séparera plus tard en deux demi-cantons : Obwald et Nidwald).

La Suisse a fait son entrée le 10 septembre 2002 à  l'ONU, mais elle a toujours refusé de faire partie de l'Union Européenne.

Politique

Article détaillé : Politique de la Suisse

Le pouvoir législatif est exercé par l'Assemblée fédérale, qui est formée de deux chambres : le Conseil national, formé des représentants du peuple et le Conseil des États, qui représente les cantons. Chaque canton possède deux sièges aux Conseil des États (un seul pour les demi-cantons) et d'un nombre de sièges proportionnel à  la population au Conseil national, qui a 200 membres en tout.

Le pouvoir exécutif est exercé par le Conseil fédéral, formé de sept membres. Ils sont élus pour 4 ans par l'Assemblée fédérale. Le gouvernement fonctionne avec un principe de collégialité, ce qui signifie que les principaux partis politiques sont représentés.

Un président de la Confédération est élu parmi les conseillers fédéraux. Il est élu pour une année par l'Assemblée fédérale. Son rà´le est principalement symbolique et médiatique. Traditionnellement, les conseillers fédéraux sont élus président chacun à  leur tour, en fonction de leur ancienneté.

Fédéralisme

La Suisse est divisée en cantons, contenant chacun plusieurs communes. Les cantons suisses ont une relativement grande autonomie. Un certain nombre de domaines sont ainsi gérés uniquement au niveau cantonal. On y trouve par exemple l'éducation, la gestion des hà´pitaux, la construction et l'entretien de la majorité des routes (sauf autoroutes et routes nationales) et la police, contrairement à  l'armée, taxes douanières et autres charges sociales (AVS, AI, APG...) ou encore le contrà´le de la monnaie.

Ils ont tous leur propre parlement (appelé en général Grand Conseil, mais le nom dépend des cantons) et leur gouvernement (appelé en général Conseil d'État).

Démocratie directe

Une particularité de la démocratie suisse est que le peuple garde en permanence un contrà´le sur ses élus. Il élit les membres de tous les parlements ainsi que ceux des exécutifs cantonaux. De plus, le peuple dispose de deux instruments qui lui permettent d'agir concrètement sur les décisions politiques : l'initiative populaire et le référendum.

L'initiative populaire permet à  un comité de citoyens de proposer une modification de la constitution. Si ce comité arrive à  réunir 100 000 signatures, le projet devra être voté par le peuple. Pour une modification d'une loi, le nombre de signatures nécessaires est de 80 000.

Le référendum permet d'annuler une décision prise par le parlement ou le gouvernement. En effet, si 50 000 signatures sont réunies, l'objet devra être approuvé par le peuple.

Ces deux possibilités sont fréquemment utilisées, ce qui fait que la Suisse est un pays o๠l'on vote très souvent (en moyenne 4 à  5 fois par an, avec généralement plusieurs objets en même temps). Afin de garantir une transposition des directives dans les délais, ce système devrait être réformé en cas d'adhésion à  l'Union européenne ; de plus, les initiatives incompatibles avec le droit européen devraient être invalidées. C'est l'un des principaux arguments des anti-européens.

Cantons

Article détaillé : Cantons suisses

La Suisse est constituée de 23 cantons qui sont des États souverains ayant délégué certaines de leur prérogatives à  l'État fédéral. Ils possèdent tous un gouvernement, le Conseil d'État et une chambre parlementaire propres, appelé Grand Conseil. On parle d'État fédéral du fait de ce regroupement à  l'image des États-Unis d'Amérique.

Géographie

Article détaillé : Géographie de la Suisse

Villes principales : Zurich, Genève, Bà¢le, Berne, Lausanne
Communes politiques : 2880 (2001)

Voir aussi : Villes de Suisse

Économie

Article détaillé : Économie de la Suisse

Population

Article détaillé : Population de la Suisse

La Suisse est à  la croisée de plusieurs grands pays européens qui ont influencé ses langues et sa(ses) culture(s). La Suisse a quatre langues officielles : l'allemand (64 % ; blanc) au nord et au centre, le français (19 % ; bleu) à  l'ouest, l'italien (8 % ; rouge) au sud, et enfin le romanche qui est une langue romane parlée par une petite minorité (moins de 1 % ; vert) dans le sud-est du canton des Grisons.

L'allemand parlé en Suisse est un ensemble de dialectes nommés d'une manière générale suisse allemand, mais les journaux et certains programmes de télévision utilisent l'allemand. La plupart des Suisses parlent plus d'une langue, et les résidents et travailleurs étrangers représentent environ 20 % de la population.

Culture

Fêtes et jours fériés
Date Nom Remarques
1er janvier Nouvel An
mobile Vendredi saint Genève, ...
mobile Lundi de Pà¢ques Genève, ...
mobile Jeudi de l'Ascension Genève, ...
mobile Lundi de Pentecà´te Genève, ...
1er aoà»t Fête nationale
jeudi suivant le 1er dimanche de septembre Jeà»ne genevois Genève.
25 décembre Noà«l
31 décembre Saint-Sylvestre Genève, ...

Divers

Le romanche n'est pas une langue officielle au même titre que l'allemand, le français et l'italien. Selon l'alinéa 1 de l'article 70 de la constitution fédérale : "Les langues officielles de la Confédération sont l'allemand, le français et l'italien. Le romanche est aussi langue officielle pour les rapports que la Confédération entretient avec les personnes de langue romanche."

  Site officiel de la Confédération
  Swissinfo - Informations en 8 langues
  Swissworld (Informations générales sur la Suisse)
  Statistiques
  Suisse Tourisme
  La structure politique de la Suisse

  Dictionnaire Historique de la Suisse
  Cartes géographiques et plans de ville
  Recueil systématique du droit fédéral
  Les drapeaux des communes suisses
  Les Cantons online
  Annuaire téléphonique

  Picswiss - La Suisse en photos (plus de 5000)
  Suisse sur Wikitravel


États européens restant en dehors de l'Union européenne (UE)  
Albanie - Andorre - Arménie ** - Azerbaà¯djan ** - Biélorussie - Bosnie-Herzégovine - Bulgarie - Croatie - Géorgie ** - Islande - Kazakhstan * - Liechtenstein - Macédoine - Moldavie - Monaco - Norvège - Roumanie - Russie * - Saint-Marin - Serbie-et-Monténégro - Suisse - Turquie * - Ukraine - Vatican

(*) États considérés comme partiellement européens - (**) États dont le caractère européen reste discuté

Liste des pays du monde - Europe


Suisse est aussi le nom d'une commune française de la Moselle