Accueil |

Système d'éducation québécois

Le système d'éducation de la province de Québec se distingue de ceux des autres provinces du Canada. Au Québec, l'éducation relève du ministère de l'Éducation. L'administration scolaire est assurée localement par des commissions scolaires, regroupements régionaux qui gèrent un certain nombre d'écoles primaires et secondaires. Le ministère de l'Éducation alloue à  chacune des commissions scolaires un budget pour payer les dépenses comme le salaire des enseignants, (qui est établi selon des barèmes établis pour l'ensemble de la province) mais aussi le matériel, la construction et l'entretien des bà¢timents, etc.

Sommaire
1 Éducation de base
2 Éducation post-secondaire
3 Histoire du système d'éducation québécois

Éducation de base

La fréquentation scolaire est obligatoire jusqu'à  l'à¢ge de 16 ans, à¢ge atteint par les élèves lors de leur quatrième ou cinquième année du secondaire.

Les six premières années d'études (études primaires) sont assez semblables à  ce qui se passe dans les autres provinces canadiennnes. L'éducation des enfants débute à  la maternelle et se poursuit de la première à  la sixième année.

Les études secondaires durent cinq années (dans le reste du Canada, cela correspond aux années allant « de la septième à  la onzième année »). à€ la fin du secondaire, le ministère de l’Éducation octroie aux étudiants ayant terminé leurs études secondaires un « Diplà´me d'études secondaires » (DES).

La langue d'enseignement demeure une question litigieuse. En vertu de la Charte de la langue française, adoptée en 1977, les étudiants doivent fréquenter l’école française. Toutefois, les élèves qui répondent à  l’un des critères suivants peuvent fréquenter l’école anglaise :

les enfants qui ont fait une partie de leurs études élémentaires ou secondaires en anglais ailleurs au Canada;
  • les enfants qui ont un père ou une mère qui a fait une partie de ses études élémentaires en anglais ailleurs au Canada;
  • les enfants de citoyens canadiens qui ont un frère ou une sÅ“ur qui a fait ou est en train de faire ses études élémentaires ou secondaires en anglais ailleurs au Canada.

  • Anciennement, il y avait des écoles catholiques et protestantes. Le droit de fréqenter l'école catholique était garanti par l'Acte de Québec de
    1774, protégeant ainsi la totalité de la population de langue française catholique qui vivait dans un pays o๠la population anglaise était majoritairement protestante. La signature de l'Acte de l'Amérique du Nord Britannique de 1867 confirme le droit à  une éducation basée sur la religion. La Loi de 1867 confère aux provinces la compétence en matièere d'éducation.

    Pendant plus de 100 ans, les immigrants non-catholiques venant de l'extérieur du Canada qui s'établissaient au Québec ne pouvaient pas fréquenter l'école française. Une modification apportée à  la Loi sur l'instruction publique de 1998 a remplacé les commissions scolaires confessionnelles par des commissions scolaires fondées sur la langue et non sur la religion.

    Éducation post-secondaire

    Les étudiants qui poursuivent des études post-secondaires vont d'abord au cégep (acronyme signifiant « collège d'enseignement général et professionnel »). Ces étudiants peuvent choisir un programme général (pré-universitaire) ou se spécialiser dans un domaine d'études technique (professionnel) . La durée des études est de deux ans pour les programmes pré-universitaires et de trois ans pour les programmes techniques. Les étudiants qui terminent leurs études collégiales obtiennent un Diplà´me d'études collégiales(DEC). Comme les écoles primaires et secondaires, des cégep privés et publics existent. La gratuité scolaire est toujours préservée au collégial, les élèves n'ayant pas à  défrayer des frais de scolarité à  proprement dit.

    Les étudiants qui désirent poursuivre des études universitaires devront avoir complété 13 années d'études pré-universitaires, soit comme décrit ci-dessus six années d'études primaires, cinq d'études secondaires et deux d'études collégiales, c'est-à -dire une de plus que dans les autres provinces. Pour cette raison, la plupart des programmes d'études universitaires de premier cycle durent trois ans. Les étudiants de l'extérieur du Québec doivent faire une année supplémentaire au commencement de leurs études universitaires. Le déroulement des études universitaires ressemble à  ce qui se passe ailleurs en Amérique du Nord. En plus des établissements universitaires privés, le gouvernement du Québec possède un réseau d'universités situées dans plusieurs villes appelé l'Université du Québec.

    L'éducation post-secondaire et les études universitaires, qui sont subventionnées par le gouvernement du Québec, sont reconnues pour leur faible prix. Avec ses quatre universités Montréal possède le pourcentage d'étudiants le plus élevé en Amérique du Nord.

    Histoire du système d'éducation québécois