Accueil |

Théologie

        

La théologie (du grec θεολογία [theologia], littéralement « discours sur la divinité ou le Θεός [Theos] Â») est l'étude de toutes les réalités relatives au divin ; par suite, surtout dans les religions monothéistes, elle est considérée comme la science de la Révélation, fondée sur l'étude des textes religieux, leur interprétation, dans le but d'établir et d'éclaircir le croyant ou le fidèle sur la façon d'agir ou de croire selon sa religion.

Sommaire
1 Conceptions chrétiennes de la théologie
2 Théologies antiques
3 Théologies médiévales
4 Théologies asiatiques
5 Pour approfondir

Conceptions chrétiennes de la théologie

Elle comprend de nombreuses branches, jusque Friedrich Daniel Ernst Schleiermacher, elle comporte 4 disciplines :

  1. Bible,
  2. histoire de l'Église,
  3. dogmatique,
  4. théologie pratique.

« La religion, pour entrer en possession de son bien propre, renonce à  toute prétention sur tout ce qui appartient à  la métaphysique et à  la morale, et restitue tout ce qu'on lui a incorporé de force. Elle ne cherche pas à  déterminer et expliquer l'univers d'après sa nature à  lui comme fait la métaphysique ; elle ne cherche pas à  le perfectionner et l'achever par le développement de la liberté et du divin libre arbitre de l'homme ainsi que fait la morale. En son essence, elle n'est ni pensée ni action, mais contemplation intuitive et sentiment. Elle veut contempler intuitivement l'Univers ; elle veut l'épier pieusement dans ses manifestations et les actes qui lui sont propres; elle veut se laisser, dans une passivité d'enfant, saisir et envahir par ses influences directes Â» (Discours, 150).

Après Schleiermacher, les disciplines s'orientent de la façon suivante :

« Il n'y a pas de vraie connaissance du christianisme si l'on se contente simplement d'une conception empirique, au lieu de saisir aussi bien son essence dans ce qui l'oppose aux autres modes de croire et aux autres Églises, que l'essence de la piété et des communautés religieuses dans leur rapport avec les autres activités de l'esprit humain. Le fait que l'essence du christianisme se rattache à  une histoire ne fait que préciser le mode de compréhension, mais ne présente aucun préjudice pour la tà¢che elle-même. Â»

Théologies antiques

Philosophes matérialistes de l'Antiquité

à  suivre

Philosophes idéalistes de l'Antiquité

Platon, Plotin

à  suivre

Théologiens de l'Antiquité tardive

Les Pères de l'Église chrétienne et les diverses querelles de doctrine, les manichéens, le judaà¯sme de l'Ancien Testament.

à  suivre

Théologies médiévales

De l'Orient

On pourrait évoquer ici les premiers théologiens musulmans face aux théologiens byzantins.

à  suivre

Du Moyen à‚ge européen

à  suivre

Théologie en islam

à  suivre

Théologies asiatiques

en Chine

au Japon

en Inde

à  suivre


Pour approfondir

voir aussi: Théologiens célèbres