Accueil |

Vatican

              

Santa Sede
Stato della Citta del Vaticano
(En détail)
Devise nationale : Aucune
Langue officielle latin (L'italien est le plus utilisé)
Chef d'État Le Pape Jean-Paul II
Superficie
 - Total
 - % eau
Classé 194e
0,44 km²
Négligeable
Population
 - Total (2000)
 - Densité
Classé 194e
890
2023/km²
Indépendance
 - Date
accords du Latran
11 février 1929
Monnaie Euro¹
Fuseau horaire UTC +1
Hymne national Inno e Marcia Pontificale
Domaine Internet .VA
Indicatif téléphonique 379
(1) Avant 1999: la lire du Vatican

Le Vatican est un État indépendant situé à  Rome, en Italie. Le Pape (Jean-Paul II en 2003) est le chef de ce minuscule État de 0,44 km² et de 890 habitants (2000). La langue officielle est le latin, mais on y parle couramment l'italien. Le Vatican est indépendant depuis le 11 février 1929, depuis les accords du Latran avec Mussolini.

Sommaire
1 Histoire
2 Politique
3 Géographie
4 Économie
5 Démographie
6 Culture
7 Liens externes :

Histoire

Le Vatican est le reliquat des États pontificaux. En 1870, après l'évacuation des troupes françaises, Rome est rattachée au royaume d'Italie. Le pape Pie IX refuse de perdre sa dernière possession et entre en conflit avec l'État italien jusqu'au accords du Latran en 1929.

L'histoire du Vatican est indissociable de celle de l'église catholique romaine.

Article détaillé : Histoire du Vatican

Politique

Le pape dispose du pouvoir absolu (exécutif, législatif et judiciaire). Le pouvoir exécutif est délégué à  un gouverneur nommé qui est également chargé de la représentation diplomatique. La Curie romaine assiste le pape dans l'exercice du pouvoir législatif. Il faut noter qu'il n'existe pas de nationalité vaticane, mais la citoyenneté peut être accordé temporairement par le pape.

à€ noter que c'est le Saint-Siège (ensemble des institutions de l'Église catholique romaine) et non l'État de la Cité du Vatican qui dispose d'un siège d'observateur à  l'ONU. De ce fait, le catholicisme est la seule religion qui soit officiellement représentée à  l'ONU en tant que telle (il faut noter toutefois que plusieurs républiques dites islamiques y siègent de plein droit). Cette position est critiquée par quelques ONG réparties de façon équivalente sur les 5 continents, parmi lesquelles :

Quoique leurs options politiques soient très variées, elles argumentent d'une incohérence de ce statut : Selon les catholiques plus traditionnels, cette position est néanmoins peu cohérente juridiquement : depuis les accords de Latran en 1929, le Vatican est un État souverain, reconnu internationalement, chaque État souverain étant libre de choisir d'être membre, ou même observateur, à  l'ONU. C'est donc en sa qualité d'État que le Vatican est observateur à  l'ONU et non en tant que religion, bien qu'il utilise cette tribune pour défendre ses valeurs. D'une manière similaire, le Saint-Siège est observateur auprès du Conseil de l'Europe, au même titre que Monaco, le Japon ou les États-Unis d'Amérique.

Selon les ONG concernées par ces pétitions, s'appuyant sur le droit international, tout dépend de ce qu'on nomme un État. Elles attirent l'attention sur les points suivants :

Dans ces quelques items, dont la liste n'est pas exhaustive, ils trouvent matière à  contester la qualité d'État au Vatican ne serait-ce que parce que ses communications dépendent entièrement de la bienveillance de la république italienne.

Article détaillé : Politique du Vatican

Géographie

Du fait de sa très faible superficie, le Vatican est le plus petit état souverain du monde.

Des églises de Rome situées hors du Vatican dépendent de celui-ci. Parmi ces églises, on peut citer Saint Jean de Latran et Saint Paul hors les murs.

Article détaillé : Géographie du Vatican

Économie

En 2002, le déficit consolidé du Vatican s'est élevé à  13,5 millions d'euros pour 216 millions d'euros de recettes. Les dépenses de cet état sont principalement le salaires des 2 600 employés dont environ 750 ecclésiastiques.

Outre les revenus touristiques, l'émission de timbres postaux, de monnaies recherchée par les collectionneurs et la vente de publication, les revenus viennent de placements mobiliers ( 32 millions de plus-value en 2002) et immobiliers (12,9 millions). Un autre poste non négligeable est le denier de Saint-Pierre qui a avoisiné les 50 millions d'euro en 2002, même si une partie de cette somme seulement est affectée au budget du Saint-Siège. Son origine remonte au VIIIe siècle ou les Anglo-Saxons commencèrent à  envoyer une contribution annuelle au pape, cet usage s'étendit ensuite aux autres pays d'Europe. Cet usage a été reconnu officiellement par le Pape Pie IX le 5 aoà»t 1871 dans l'encyclique Saepe venerabilis . Aujourd'hui encore une collecte est effectuée lors de « la journée mondiale de la charité du Pape Â», généralement le 29 juin. Les donateurs principaux sont les diocèses des États-Unis d'Amérique, d'Allemagne et d'Italie.

Dans les années 1980 le scandale du Banco Ambrosiano a fortement ébranlé les finances du Saint-Siège. Roberto Calvi alors directeur de cette institution bancaire utilise l'institut pour les Å“uvres de religion (organisme sous la gestion directe du pape chargé de la gestion des comptes d'ordres religieux) pour blanchir l'argent de la mafia avec la complicité de membres de la curie en particulier Mgr Marcinkus, chargé de l'organisation des voyages du Pape. Malgré un détournement estimé à  600 millions de dollars et plusieurs assassinats de la mafia, le Vatican a tenté d'étouffer l'affaire et soustraire Mgr Marcinkus à  la justice italienne. Ce manque de transparence sera fortement critiqué, malgré les efforts mis en place pour réformer les finances vaticanes qui utilise désormais les services de grands financiers catholiques internationaux comme Hans Tietmeyer ou Michel Camdessus.

Article détaillé : Économie du Vatican

Démographie

à€ peu près la totalité des 890 citoyens du Vatican vivent à  l'intérieur des murs de la cité. Les citoyens du Vatican se composent principalement de membres du clergé, incluant les hauts dignitaires, les prêtres, les nonnes, ainsi que la fameuse garde suisse, une force militaire volontaire. Il y a à  peu près 3 000 travailleurs étrangers, qui composent la majorité de la main d'Å“uvre de l'État, mais qui résident en dehors du Vatican.

Article détaillé : Démographie du Vatican

Culture

En tant que siège du catholicisme, le Vatican a bien entendu une influence culturelle très importante. Il a aussi une activité culturelle propre, comme par exemple une station de radio qui émet en plusieurs langues.

Les musées du Vatican possèdent de riches collections d'art sacré et profane ainsi que des antiquités étrusques et égyptiennes. Ils ont été fondé par Clément XIV au XVIIIe siècle.

Article détaillé : Culture du Vatican

Liens externes :


Liste des pays du monde  |  Europe


États européens restant en dehors de l'Union européenne (UE)  
Albanie - Andorre - Arménie ** - Azerbaà¯djan ** - Biélorussie - Bosnie-Herzégovine - Bulgarie - Croatie - Géorgie ** - Islande - Kazakhstan * - Liechtenstein - Macédoine - Moldavie - Monaco - Norvège - Roumanie - Russie * - Saint-Marin - Serbie-et-Monténégro - Suisse - Turquie * - Ukraine - Vatican

(*) États considérés comme partiellement européens - (**) États dont le caractère européen reste discuté

Liste des pays du monde - Europe